Les banques suisses continuent à investir dans les armes nucléaires

Selon le rapport Don’t Bank on the Bomb (PAX, 2015), qui brosse un tableau au niveau mondial, 53 institutions financières refusent aujourd’hui d’investir dans l’industrie des armes nucléaires ou alors limitent des tels investissements, ce qui correspond à une augmentation de 50% depuis l’année passée. Cette croissance du nombre de banques qui se retirent de ce secteur financier très controversé est le reflet d’une stigmatisation grandissante des armes nucléaires.

Cependant, le rapport démontre également que, depuis janvier 2012, 382 banques, assurances et caisses de pension ont mis à disposition des producteurs d’armes nucléaires des moyens financiers à hauteur de 493 milliards de dollars US. Quelques banques suisses sont malheureusement aussi impliquées dans ce business des armes nucléaires.

Depuis janvier 2012, elles ont investi 6624 millions de dollars US dans 26 entreprises de production d’armes nucléaires. En tête de classement se trouve l’UBS avec 5112 millions de dollars US, suivi du Crédit Suisse avec 1410 millions de dollars US. Les banques privées Edmond de Rothschild et Pictet ont investi respectivement 50 et 43 millions de dollars US.

Sur une note plus positive, le rapport montre que le Crédit Suisse, conformément aux dispositions juridiques, s’est engagé à ne pas investir directement dans le développement, la production ou l’entretien des armes nucléaires. ICAN Switzerland salue ce pas effectué dans la bonne direction. Toutefois, afin d’empêcher de manière plus efficace la production et la modernisation des armes nucléaires, le Crédit Suisse devrait également interdire tous les investissements dans les entreprises qui produisent des armes nucléaires et non pas seulement le financement des activités qui sont directement en lien avec les armes nucléaires.

ICAN Switzerland et son organisation partenaire Business and Human Rights Conform (BHRC) exigent que les institutions financières suisses renoncent complètement au financement des producteurs d’armes nucléaires et qu’elles informent de façon transparente sur leurs décisions et directives à ce sujet.

 


Vous n’êtes pas d’accord que votre banque de confiance investit vos économies dans les armes de destruction massive?

 

Exigez de votre banque de cesser les investissements dans les armes nucléaires.

Halte au financement des armes nucléaires @UBS ! #goodbyenukes

Cessez immédiatement les investissements dans les armes nucléaires @CreditSuisse! #goodbyenukes

Pas avec mon argent! Cessez les investissements dans les armes nucléaires @csschweiz #goodbyenukes

 


Presseschau

 


Mehr zum Thema

Schweizer Banken erhöhen ihre Investitionen in Atomwaffen, Gemeinsame Medienmitteilung von ICAN Switzerland, BHRC und GSoA, 12.11.15 →

Disinvestment

DBOTB_2014_148x210

Don’t Bank on the Bomb (PAX/ICAN, 2015)

BHRC_KMG_2014_148x210

Das schweizerische Finanzierungsverbot von Atomwaffen im KMG (BHRC, 2015)

Comments are closed