Des églises suisses demandent l’adhésion immédiate au TIAN

Pendant que le Conseil des États prend le temps de la réflexion concernant l’adhésion de la Suisse au Traité de l’ONU sur l’interdiction des armes nucléaires – le vote sur la motion 17.4241 a été ajourné à la session du 12 décembre – des églises suisses demandent l’adhésion immédiate au Traité:

Le Synode d’hiver des Églises réformées Berne-Jura-Soleure a adopté une résolution qui demande au Conseil fédéral et au Parlement de « signer immédiatement » le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

En tant qu’êtres humains, nous nous devons d’agir avec humanité. La Suisse devrait se laisser guider, dans sa décision, par les principes du droit international humanitaire et par la mission humanitaire de la Suisse, dépositaire des Conventions de Genève.

Ce traité ne fera pas disparaître d’un seul coup les armes nucléaires. Mais il les prive de toute légitimité et sert de frein à leur prolifération. En signant et en ratifiant ce traité, un Etat indique clairement que ces armes sont inacceptables. Nous attendons aussi de la Suisse qu’elle adopte cette position.

Nous demandons aux organes directeurs des Eglises, en particulier à la Fédération des Eglises protestantes de Suisse et à la Conférence des évêques suisses de soutenir l’initiative en faveur de la mise en œuvre de l’interdiction des armes nucléaires et d’intervenir dans ce sens auprès des autorités. (Résolution du Synode des Églises réformées Berne-Jura-Soleure: Adhésion de la Suisse au Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, 5.12.2018)

L’Assemblée ordinaire de la Conférence des évêques suisses a récemment exprimé son espoir que la Suisse ratifie « le plus vite possible » le TIAN.

Le pape François s’est prononcé à maintes reprises pour un monde sans arme atomique, notamment aussi lors de la conférence sur les armes nucléaires qui s’est tenue au Vatican à la fin 2017. La conférence a souligné que les menaces nucléaires concrètes et la prolifération des armes nucléaires montrent l’illusion que constitue l’idée que la force atomique apporte la sécurité. (Communiqué de presse, 29.11.2018, 322e Assemblée ordinaire de Conférence des évêques suisses)

Comments are closed.