Pourquoi un traité d’interdiction?

Pourquoi un traité d’interdiction?

Les armes nucléaires sont les armes les plus destructrices et inhumaines qui aient jamais été créées, frappant sans aucune discrimination. L’explosion d’une arme nucléaire aurait des conséquences humanitaires catastrophiques. Les armes nucléaires sont une menace pour l’humanité. Tant qu’il y aura des armes nucléaires, il existe un danger réel qu’elles soient utilisées de nouveau. Il est grand temps d’obtenir leur abolition.

Le droit international oblige toutes les nations à poursuivre de bonne foi et à conclure des négociations sur le désarmement nucléaire. Cependant, les États possesseurs d’armes nucléaires n’ont pas réussi, jusqu’à présent, à présenter une feuille de route claire pour parvenir à un monde sans armes nucléaires. Tous investissent massivement dans la modernisation de leurs forces nucléaires, avec l’intention apparente de les conserver pour les décennies à venir.

Continuer à échouer n’est plus une option. Les armes nucléaires sont les seules armes de destruction massive à ne pas être encore interdites par un traité international, même si elles ont la plus grande capacité de destruction. Un traité d’interdiction est attendu depuis longtemps et peut être obtenu rapidement si l’on conjugue la pression du public et la volonté politique. Une interdiction ne rendrait pas seulement leur possession et leur utilisation illégale ; elle ouvrirait la voie vers l’élimination complète.

Les États qui souhaitent l’élimination des armes nucléaires ont conclu le traité sur l’interdiction de l’arme nucléaire le 7 juillet 2017 – une percée historique! Le traité sera ouvert à la signature le 20 septembre 2017. Cinquante ratifications sont nécéssaires pour son entrée en force.

Le Traité: foire aux questions →
L’initiative humanitaire: chronologie d’un mouvement →
Huit mythes sur un Traité d’interdiction dissipés →

Comments are closed.